Skip to content

Un enfant sur trois mange ce qu’il veut

Une étude menée par la Fondation Sanitas sur les habitudes et les modes de vie montre que un enfant sur trois mange ce qu’il veutD’autre part, il ressort également de l’étude que jusqu’à 50 % des enfants rejettent la nourriture que leurs parents mettent sur la table. Sans aucun doute, ce sont des données inquiétantes qui montrent pourquoi le taux de surpoids et d’obésité augmente. Si à cela on ajoute le peu d’activité physique, le cocktail est servi et la prolifération de la soi-disant épidémie du XXIe siècle est garantie.

Les conclusions de l’étude ont été obtenues sur la base des données statistiques recueillies auprès de 1620 familles avec des enfants âgés de 6 à 14 ans. Rappelons qu’il n’y a pas si longtemps, dans le post, quelle nourriture reçoivent les enfants ?, Nous avons montré une étude réalisée par la Fondation Diète Méditerranéenne dans laquelle il était montré qu’il y avait beaucoup d’enfants qui n’avaient pas encore dégusté une orange ou une tomate, ou de nombreux autres aliments sains nécessaires à une bonne nutrition. Ce sont des données alarmantes compte tenu du grand effort qui est fait pour informer sur les directives nutritionnelles les plus appropriées pour les enfants. Seuls 10 % des mineurs participant à l’enquête acceptent volontiers tout ce que leurs parents leur donnent à manger (il faudrait savoir s’il s’agit d’aliments sains ou non). De leur côté, la plupart des mères interrogées indiquent que leur alimentation et leur rythme de vie ont beaucoup changé.

L’acquisition d’habitudes alimentaires commence par l’introduction de solides dans l’alimentation du bébé, l’habituer au fur et à mesure de son développement à tous ces aliments sains est essentiel. C’est un travail constant, mais au final les bénéfices sont plus que satisfaisants, un enfant en bonne santé qui se développe correctement.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Articles Similaires