Blogging,  Pacha Life

Pourquoi bloguer ?

Je sais bien qu’au fond je brasse de l’air. Que parmi tout ce qu’il existe dans le monde de la blogosphère, peut-être que je ne me ferai jamais ma place et que personne ne s’intéressera à moi jusqu’au jour où… on m’oubliera. Mais si je blogue, c’est avant tout pour moi. Et que si par miracle, j’arrive à en intéresser certaines, certains, ça ne rendra que ma vie plus belle. Mais au pire des cas, elle ne sera pas moins belle, elle sera juste pareille.

Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi. Ou une façon élégante de dire que ce que tu dis ne sert à rien.

Alors pourquoi bloguer alors que d’autres centaines de femmes et d’hommes le font mieux que moi ? Pourquoi bloguer alors que ce que j’ai à dire n’a pas plus d’importance que ce que vous avez à dire ? Et bien justement, tout le monde a quelque chose à dire d’intéressant, tout le monde a quelque chose à dire qui a de la valeur, alors autant en profiter grâce à ce moyen d’expression qui m’a toujours plue. J’aime le blog car on a la possibilité de composer de A à Z son article, d’y insérer des photos qu’on aime, d’imaginer des titres, de mentionner des références… tout ce travail de création est réellement une autre belle raison de bloguer selon moi !

Au commencement, une blogueuse en puissance

Au départ il y avait cette envie d’écrire sur des sujets qui me tiennent à cœur, il y avait l’engouement de découvrir de nouvelles personnes et de nouvelles idées. Il y avait l’envie de partager des photos (dont finalement je trouve rarement le temps de faire). Et je suis rapidement rentrée dans ce monde qui dépassait tout ce que j’imaginais ou tout ce que j’attendais, j’ai lu des textes prenants et passionnants, ça m’a tellement plu de les lire et je n’ai pu m’empêcher de penser que je n’arriverais jamais à un stade si élevé d’écriture… 

Et puis je me suis rapidement rappelée qu’il ne fallait jamais se comparer si on voulait avancer. Ce blog il a un projet dans le fond. Comment pourrais-je le voir éclore si je m’amusais à vouloir faire mieux que d’autres ? Je ne veux pas faire mieux, je veux faire comme j’en ai envie, je veux profiter pleinement de ma liberté de vivre, d’écrire et de penser. Je veux que chaque nouveau jour soit une opportunité d’être un peu plus moi-même. Il m’a fallu du temps pour accepter que j’étais la seule responsable de mon bonheur ou de mon malheur. Malgré les moments de fatigue, ou même de déprime, les coups de mou et les coups du destin, je n’arrêterai jamais d’avancer. J’ai tant de rêves dans la tête, de projets en stand by, tant à vivre et à découvrir. Peut-être que vous serez encore là dans quelques années pour voir la finalité de mon projet, peut-être que vous vous serez déconnecté-e-s, débranché-e-s, peut-être que vous serez plus nombreuses, plus nombreux, peut-être pas, l’avenir le prouvera. En attendant voici quelques autres raisons de bloguer…

Parce que tout ce que j’écris me tient entièrement à cœur, cela mérite d’exister.

Pour la fierté que c’est de finir son article. Parce qu’avant de publier, j’en mets du temps. J’écris, je lis je relis, je change, je continue d’écrire puis je laisse le temps, 1 semaine, 2… 1 mois et là je prends du recul et modifie encore, puis réécris jusqu’à que je sois un peu plus satisfaite. D’ailleurs cela implique une autre raison de bloguer : bloguer permet de mettre ses idées au clair, d’être certaine qu’on ne dit pas un ramassis de *onneries (on ne sait jamais si Junior passe par la…) (ça va être publier quand même ! C’est pas les DNA* mais quand même !). Donc c’est de cette façon qu’on confronte ses idées et qu’on évolue dans sa façon de penser. Et ça, je trouve que c’est chouette. J’aime bien l’idée que chaque jour est une nouvelle possibilité de devenir soi-même. Et puis, il y a le plaisir de ne pas être notée ou jugée. (Thanks God !)

*Dernières Nouvelles d’Alsace

Pour le partage d’expériences, car il n’y a rien de plus enrichissant. C’est grâce à vous toutes que j’avance sur mon petit bout de route. Je rencontre des personnes que je n’aurais pas l’occasion de côtoyer dans mon quotidien, et ça ce n’est pas négligeable. La porte est ouverte à tous dans ce joli petit monde. J’ai commencé ce blog pour rentrer en contact avec d’autres mamans, d’autres parents, devenir maman ça a été ma façon de déclencher ce nouveau projet, mais comme dans la vie de parent il n’y a pas que l’allaitement, les petits pots et les couches en papier ou en tissus, j’espère bien qu’un jour nous trouverons d’autres beaux sujets pour échanger ! Cette raison me pousse à rajouter celle-ci : pour le plaisir de rassembler d’autres personnes à n’importe quel moment, juste parce que ce qui est écrit reste accessible et libre à tout moment.

Bloguer pour créer, pour stimuler sa créativité. Quand j’étais petite, je dessinais, très facilement, mes camarades et mes maîtres ou maîtresses me complimentaient souvent dessus. Puis un jour j’ai arrêté, aujourd’hui je suis juste incapable de dessiner quoi que ce soit sans un modèle. Avec l’écriture c’est un peu pareil, quand on arrête pendant un certain temps on a du mal à remonter en selle. Donc je blogue également pour le plaisir d’écrire et l’opportunité de pouvoir améliorer mon écriture. (C’est en écrivant qu’on devient écrivaine ?) Alors avec beaucoup de travail et encore plus de temps peut-être qu’un jour je pourrai offrir du contenu à la hauteur de mes blogueuses favorites. Du moins, grâce à tout ça je sais que j’aurais réussi à stimuler ma facilité à écrire des articles, et c’est déjà beaucoup de gagner pour moi.

Parce que c’est comme une thérapie, mais… gratuite. Écrire pour se libérer, pour se décharger de ce qu’il y a dans notre coeur, de ce qu’on n’a su dire, de la personne qu’on n’a pas su trouver pour parler…

Un petit dernier pour la fin ? Pour me rappeler dans dix ans comment j’étais il y a dix ans.

Finito. Oui j’aime bien ce mot mais je ne sais même pas s’il existe…

Si vous êtes déjà blogueuse ou blogueur, dites-le moi ! Et parlez moi de ce qui vous a donné envie de bloguer. 

Petite astuce, si vous n’êtes pas blogueuse/blogueur, je connais très bien quelqu’un qui pourrait vous renseigner pour en créer un donc n’hésitez pas à venir m’en parler.

Je n’en suis qu’au début de ma longue et belle carrière de blogueuse, et j’espère que dans dix ans je pourrais me dire avec joie que j’ai réussi à me rapprocher un tout petit peu des blogueuses ou des blogueurs que j’admire. Et j’espère aussi que dans dix ans j’aurais réaliser au moins le quart de mes projets.

On s’était donné rendez-vous dans dix ans…

I don’t like so much Patrick Bruel, but it comes me out 🤷🏻‍♀️

Et petite question pour la fin, pensez-vous que ce que vous écrivez intéressera un jour vos enfants ? Parce que moi j’ai plutôt tendance à penser qu’ils s’en ficheront pas mal. Hahaha. Mais il y a aussi le « parce qu’on n’sait jamais » (thx Christophe Maé).

Merci de m’avoir lue 🙂

Les blogueuses ont-elles tué les blogs ? A lire chez missbougnette . Et ici un excellent article sur la même thématique chez MamanLempicka. (Voilà, quand je parle de blogueuses talentueuses… elle en fait vraiment partie !)

P a c h a M a m a n Maman d'un petit bout d'homme depuis octobre 2018, je me lance dans l'écriture d'un blog et vous emmène avec moi si vous le voulez bien dans ma quête d'une vie plus simple, plus naturelle, plus sereine, plus épanouie, plus créative, plus consciente et plus intense chaque jour !

9 Comments

  • yasmine

    Bienvenue dans le monde la blogo, il y a de tout. Celles comme toi qui veulent partager, prennent plaisir à écrire et y mettes du leur. Celles qui jalousent sont là juste pour faire leur promotion.
    Ecrire, relire, travailler, publier quand on est réellement satisfait.
    Ecrire ce n’est pas la plus grande partie du job, la mise en page,les photos. On se rend compte du travail que ça demande une fois dedans, ce qui n’est pas toujours facile à gérer.
    Et bienvenue dans notre groupe, la blogo qui déchire.
    PS: DNA m’a fait sourire, j’ai grandit en Alsace.

  • Maman Lempicka

    Un grand merci pour ce clin très flatteur, je me suis évidemment retrouvée dans ton questionnement, d’ailleurs je crois que se questionner sans arrêt, c’est le propre des blogueuses qui bloguent avec passion!

    • PachaMaman

      Ah moi qui espère devenir une blogueuse passionnée, je crois que je suis sur la bonne voie ! (Il reste encore du travail pour arriver à ce que je vise mais il faut un début à tout ^^)

  • Nadia

    En ce qui me concerne jai commencé à bloguer parceque cest un moyen de communication qui me permet d’Allier écriture, partage de passion et travail de mise en page. Si on blogue simplement pour faire comme les autres ou pour devenir « riche et celebre » je pense qu’on ne tiendra pas sur la distance….

  • Maman attachiante et ses loustics

    Coucou
    On sent que tu mets du cœur dans ton écriture, ton article est bien construit. Je me retrouve beaucoup.
    J’ai ressenti également ce besoin de partager sur des sujets qui me tiennent à coeur.
    Là où je ne rejoins pas… je suis sûre que nos enfants nous liront plus tard… à l’âge adulte … j’ai toujours voulu connaitre l’histoire de ma famille .. je me dis que mes enfants prendront peut etre plaisir à connaitre leur histoire ou celle de leur maman et papa.
    Mais ça reste un espoir lol

    • PachaMaman

      Coucou Audrey merci pour ton retour ! Ça me touche 😊 et merci pour ton avis sur la question hihi… on verra bien dans dix ou vingt ans, selon l’âge de nos enfants, s’ils s’intéresseront à nos vies ! Ce qui pourrait plutôt les intéresser c’est de savoir si on a parlé deux ou pas 😝…

  • discoveRin

    Je suis également blogueuse et j’écris essentiellement pour les mêmes raisons que toi. Le blog me permet de rassembler plusieurs passions en une : l’écriture, la photographie, le dessin, le webdesign, le partage. Et je prends plaisir sans me prendre la tête. Mon but n’est pas de ressembler aux autres mais comme tu l’as dit c’est une thérapie, une envie de partager, de peut-être aider d’autres, ou de divertir. 🙂

    Pour ce qui est des enfants, qui sait, il faudrait déjà que j’en aie … ahah ! Mais je pense qu’ils s’en ficheront pas mal ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *