Education positive,  Parentalité

Montessori dans tous ses états

Si vous vous intéressez aux pédagogies alternatives, à l’éducation bienveillante, positive, vous connaissez bien sûr Maria Montessori (et si jamais, c’est l’occasion de la découvrir). Cette femme qui a littéralement chamboulé les méthodes d’éducation. Il semblerait d’ailleurs que sa pédagogie soit devenue la norme en matière de pédagogie alternative. Je dirais qu’elle est devenue number one dans cette catégorie. On entend plus que parler d’elle, elle est partout. Aujourd’hui j’ai envie d’écrire, à ma manière, sur cette grande dame, mais aussi sur la façon dont on s’est approprié sa pédagogie. Je vous laisse découvrir…

1. Maria Montessori, who are you ?

Je crois qu’il n’est plus nécessaire de présenter Maria Montessori, qui est à l’origine de cette pédagogie du même nom qu’on peut voir aujourd’hui un peu partout. Mais revenons-y quand même, juste au cas où vous ne seriez pas des spécialistes de cette pédagogie (tout comme moi) et que vous auriez besoin de vous rappeler l’essence même de sa pédagogie (tout comme moi). Et puis, pour mieux comprendre pourquoi elle rencontre autant de succès aujourd’hui…

Maria Maria

Maria Montessori est une italienne née en 1870, elle a été un médecin (une des premières dans son pays) spécialisée en psychiatrie, une anthropologue et une chercheuse en éducation. Elle a fondé la première école d’un genre nouveau, dit Montessori, en 1907 à Rome dans un quartier populaire.

Pour Maria Montessori, c’est l’environnement de l’enfant qui va le stimuler et favoriser son autonomie, son apprentissage. La collaboration est également fondamentale puisqu’elle crée des classes où des enfants de 3 à 6 ans sont ensemble et peuvent ainsi coopérer. L’adulte, le maître ou la maîtresse, est présent pour accompagner et non pour aider (il ou elle peut aider bien sûr, mais seulement si l’enfant en fait la demande explicite).

Elle a également développé un large panel de matériels visant à éveiller tous les sens des enfants.

La pédagogie de Montessori a également comme but d’apporter beaucoup de connaissances scientifiques aux enfants. C’est pour cela qu’aujourd’hui on retrouve toutes sortes d’ateliers pour favoriser l’apprentissage des enfants dans tels ou tels domaines. Mais cette pédagogie ne vise pas uniquement à acquérir des connaissances et des compétences, puisqu’elle vise surtout à construire chez les enfants des attitudes propices aux sociétés de demain. L’école forme à la vie.

Un nouveau regard sur l’enfant 

Cette pédagogie chamboule toutes les méthodes d’éducation traditionnelles et apporte un regard nouveau sur l’enfant. La méthode Montessori, qui a été relativement mise à part pendant les périodes de guerres du XXème siècle, compte aujourd’hui de nombreux milliers d’écoles un peu partout dans le monde. Cette pédagogie en premier lieu dédiée aux plus petits, a même été adaptée pour les plus grands.

Montessori en France

Chez nous en France, cette méthode d’apprentissage a été remis au goût du jour grâce à Céline Alvarez ou Catherine Gueguen.

Céline Alvarez, chercheuse, pédagogue, linguiste, et ancienne institutrice est particulièrement reconnue pour avoir promu la pédagogie Montessori en France dans ses travaux et recherches. Son livre est le résultat de tout ça et également de son expérience à Gennevilliers où elle a su prouver les bienfaits de cette pédagogie sur les touts petits… Céline Alvarez a effectué un travail passionnant pour démontrer que cette pédagogie était la mieux pour le bon développement des touts petits. Elle a milité pour que l’Education Nationale reconnaisse ses travaux et change son fonctionnement, offre une plus grande souplesse pour permettre aux directrices et directeurs d’école qui le voudraient, de proposer une pédagogie Montessori dans leurs classes.

Ce livre est si célèbre, et pourtant, je ne l’ai pas encore lu !

Carherine Gueguen est une pédiatre et auteure de nombreux ouvrages sur l’éducation à grand succès. Elle soutient énormément la pédagogie Montessori, c’est pourquoi je la mentionne dans mon article.

Mon approche de cette pédagogie

La première fois que j’ai entendu parlé de Montessori, c’était d’abord par le biais de matériel d’activités, puis quand j’ai découvert la personne qui se cachait derrière ces méthodes et ce qu’elle prônait, j’ai vraiment ressentie un énorme bien-être. J’avais l’impression qu’on avait enfin réussi à comprendre et aussi respecter les besoins de nos bébés et nos enfants. La pédagogie qu’elle a fondé est si simple et naturelle, elle respecte les besoins des enfants, car elle respecte leur rythme, leur besoin de découverte et le fait surtout de leur accorder de la confiance. Et puis c’est simple parce que c’est intuitif. Alors dans une volonté de chambouler les modes traditionnelles d’éducation, l’approche de Maria Montessori est la pédagogie parfaite pour respecter les besoins des enfants.

On peut donc facilement comprendre pourquoi c’est cette pédagogie qui est aussi en avant aujourd’hui. En effet, elle a été adaptée (entièrement ou partiellement) par quasiment tous les parents sensibles de respecter au mieux le rythme naturel de leurs enfants pour leur permettre un développement de leur confiance en eux optimal.

2. Montessori par ci, Montessori par là 

Et pourtant, quelque chose me dérange dans cette belle pédagogie : c’est la façon dont on se l’est approprié. Je ne pense pas que tout son travail et sa pensée avaient pour but que les grandes marques s’octroient ses travaux pour les revendre. Il y a un réel business qui s’est créé derrière Montessori. Et pourtant, c’était son choix de ne pas déposer sa marque…

Aujourd’hui cela me dérange de trouver toutes sortes de jeux, d’activités et de mobiliers « Montessori » à des prix exorbitants. Ce phénomène pourrait laisser croire que « Montessori » est réservé à ceux qui ont les moyens de payer.

Ce n’est qu’une toute petite partie de ce que l’on peut trouver en matériel, un peu cher n’est-ce pas ? …

Comme je vous l’ai dis, Maria Montessori n’a pas souhaité déposer son nom, c’est pour cela qu’aujourd’hui nous pouvons trouver à gogo du matériel Montessori par ci, par là… C’est la porte ouverte au marketing, les grandes marques s’approprient cette nouvelle mode à leur sauce. Pour être certain de la valeur des produits qu’on nous vend, il est néanmoins possible de se référer au label AMI (association Montessori internationale) qu’on peut trouver sur certains produits.

Et je ne vous parle pas du prix des écoles privées Montessori… Ça prouve bien que ce système est réservé à une petite partie de la population. Je comprends que ce type d’école ait un coût, je ne vais pas me plaindre parce que je n’ai pas les moyens de mettre 5000€ par an pour que mon fils soit dans une maternelle Montessori, mais Montessori devient alors un privilège, quelque chose de privé. De toute façon, je ne suis pas forcément pour les écoles privées (me concernant, à titre personnel !), peu importe le bien fondé de la pédagogie qui y est appliquée, tout simplement car mon enfant se retrouverait éloigné de la réalité, renfermée dans une classe sociale plus aisée. À mon sens, ce n’est pas le mieux. Je préfère de loin le public, l’école de la république.

Montessori by myself 

Alors comment moi, je m’approprie cette pédagogie ?

J’ai été très vite prise dans l’engouement Montessori, je voulais tout acheter, car je croyais que ça aiderait mon fils à se développer plus vite. J’ai voulu acheter la balle Montessori, le cube Montessori, et même la petite clochette… (même si j’ai du très vite l’enlever des mains de mon fils qui risquait de se la cogner contre sa tête). Et puis heureusement, j’ai vite réalisé que la pédagogie Montessori, ça pouvait se bidouiller un peu partout et n’importe quand. Il existe de nombreuses activités faciles à proposer à ses enfants qui ne demandent pas beaucoup de préparation. En voilà quelques exemples :

Vague de mode ? …

Une autre question que je me pose enfin c’est si cette pédagogie n’est qu’un effet de mode ou au contraire, est véritablement en train d’entrer dans nos moeurs et de devenir une norme ? Comme j’essayais de le dire, je n’ai rien contre cette pédagogie puisque je suis plutôt admirative de tout ce qu’elle peut apporter à nos bébés, bambins et enfants, mais je me permets de me poser quelques questions et de dire qu’il ne faut pas oublier qu’il existe bien d’autres pédagogies, et que c’est sans doute un méli-mélo de tout ça qui fera le combo parfait pour son enfant.

Pour finir…

Quel est votre avis ?

J’ai eu dans l’esprit de donner les points forts de cette pédagogie, tout en restant objective et en pointant du doigt les petits défauts qu’on pourrait lui trouver, pour finir par dire que vous soyez adeptes de Montessori ou non, tout ce dont vous avez besoin pour élever bien votre enfant, c’est du bon sens et de la bienveillance. Vous n’êtes pas obligés de suivre un livre à la lettre pour optimiser les capacités de votre enfant et les aider à se déployer plus vite, plus naturellement, non il suffit juste d’être à son écoute et de l’accompagner. Vous seuls être capables de déterminer le meilleur pour eux grâce à votre bon sens et votre instinct de parent.

Respecter les besoins de son enfant, pour moi c’est censé être naturel, c’est ce qui a permis la survie de notre espèce, le problème c’est seulement le manque d’empathie de certaines personnes, ou bien la pression et l’influence subies par les autres, ou encore … Je crois que si on revient à la base des choses, si on écoute seulement son enfant on saura ce dont il a besoin. Des méthodes d’éducation qui respectent le bon développement des enfants, favorisent son autonomie et son ouverture d’esprit, il y en existe partout à travers le monde. Pour moi ce sont des choses qui relèvent du bon sens, écouter son enfant, ne pas lui en demander trop, lui apprendre des valeurs honorables, tout ça est dans la transmission au jour le jour, pas dans une activité bien déterminée qu’il fera une à deux fois par semaine. En revanche, avec le changement de paradigme que le monde occidental a connu au cours du XXeme siècle, je crois que Maria Montessori a été de bonne augure pour retrouver une meilleure base, de meilleures inspirations pour notre avenir entent que parent ou éducateur… Alors, de là où elle est, essayons de la rendre fière en lui montrant que tout son travail a été plus qu’utile.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, je trouve ça très intéressant de partager sur cette pédagogie, c’est d’ailleurs en discutant avec d’autres personnes que j’ai pu construire mon propre avis.

Je vous laisse avec quelques vidéos…

Merci de m’avoir lue ! À très vite.

PachaMaman

Une très jolie vidéo pour résumer la pédagogie en trois petites minutes.
La bande annonce du film documentaire « Le maître est l’enfant »

P a c h a M a m a n Maman d'un petit bout d'homme depuis octobre 2018, je me lance dans l'écriture d'un blog et vous emmène avec moi si vous le voulez bien dans ma quête d'une vie plus simple, plus naturelle, plus sereine, plus épanouie, plus créative, plus consciente et plus intense chaque jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *