Skip to content

Lettre à mon bébé à naître

En tant que mère, j’ai découvert qu’il y a peu de choses dans le monde qui nous font ressentir l’accumulation d’émotions que nous vivons pendant la grossesse. En fait, j’ose dire que il n’y a rien qui se compare aux sentiments que nous ressentons à ce stade.

L’une des choses que nous commençons à ressentir en tant que mères avant même d’avoir nos enfants dans nos bras, c’est l’amour pour eux. Par conséquent, à partir de mon expérience personnelle, je partage aujourd’hui une écriture à laquelle j’espère que celles qui attendent un bébé s’identifieront.

Lettre à mon bébé à naître

Cher enfant,

Bien qu’il puisse sembler étrange de parler avec cette affection à quelqu’un que je n’ai pas encore eu le plaisir de rencontrer, aujourd’hui je veux vous dédier quelques mots qui essaient d’exprimer tout ce que je ressens en ce moment.

C’est vrai qu’on n’a pas encore pu échanger des regards, mais quand je pense à toi J’ai l’impression de t’avoir connu toute ma vie. Comment ne pas le faire, si je te porte en moi ?

En ce moment, toi et moi partageons plus que le même espace. Je suis en toi et tu es en moi, physiquement et émotionnellement. Nous avons un lien très spécial, unique et incomparable, et c’est l’un des privilèges que seules les mères ont la possibilité de vivre.

Te sentir bouger dans mon ventre, c’est sentir un million de papillons chargés de de l’émotion, de l’amour et bien sûr, beaucoup d’illusion. J’aime penser que ce bonheur qui m’envahit quand je te sens, tu le ressens aussi.

Il y a peu de choses que je peux voir de toi dans les échographies, mais mon esprit est chargé d’imaginer à quoi tu ressembles. J’imagine comme doivent être ton visage, tes yeux, tes petites mains et tes petites jambes. J’imagine aussi comment seront ces petits pieds que je remplirai de baisers quand je t’aurai enfin dans mes bras.

J’essaie d’être patient et de profiter de chaque jour que vous vivez en moi, en voyant comment mon ventre grandit de semaine en semaine et de mois en mois. Mais pour être honnête, j’ai hâte de vous rencontrer ! Je ne peux toujours pas te serrer dans mes bras, mais je ressens déjà un immense amour pour toi.

Bientôt, vous arriverez dans une maison pleine d’amour, qui prendra soin de vous comme notre plus grand trésor. En attendant, je continuerai à te parler et à répondre par des caresses à ces tendres coups de pied que tu me donnes.

Parfois, je me demande comment quelque chose d’aussi petit, et encore inconnu, peut me faire ressentir cet amour si grand et si fort. Ce que je sais, c’est que peu importe s’il y a beaucoup ou peu à savoir, juste t’attendre me rend immensément heureux.

Avec amour, maman.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Articles Similaires