Education positive,  Parentalité,  Pensées

La couleur des sentiments 🚦

« Tu es gentille, tu es intelligente, tu es importante. Â»

« Mae Moebly, elle est née de bonne heure un dimanche matin d’août 1960. Un bébé d’église, comme on dit. Moi je m’occupe des bébés des Blancs, voilà ce que je fais, et en plus, de tout le boulot de la cuisine et du ménage. J’en ai élevé dix-sept de ces petits, dans ma vie. Je sais comment les endormir, les calmer quand ils pleurent et les mettre sur le pot le matin, avant que les mamans aient seulement le temps de sortir de leur lit. Â»

Le thème d’aujourd’hui 

Ce livre, adapté en film, m’a beaucoup touchée. Mis à part le fait que l’histoire est poignante, déchirante, il y a ce fil conducteur qui est celui des sentiments et qui m’a amenée à parler de ce sujet avec vous aujourd’hui.

Synopsis

Si vous ne connaissez pas l’histoire, il s’agit de l’histoire de domestiques noires travaillant chez des femmes blanches à l’époque des années 1960, dans un contexte de ségrégation, dans la ville de Jackson dans le Mississippi. Une femme blanche se distingue de toutes les autres dans cette histoire ; Steeker ne s’est pas mariée et n’a pas eu d’enfants ni de bonnes à l’inverse de ses amies, elle veut devenir écrivain. Par contre elle a été élevée par une bonne noire avec qui elle a noué une relation très forte. Quand elle apprend ce que sa mère biologique lui a fait (SPOILER : elle l’a rejetée de la maison suite à un petit incident, et suite à ça, la femme mourut de tristesse), elle ressent une telle colère qu’elle décide de se lancer coeurs et âmes dans l’histoire des femmes noires. Elle cherche petit à petit des domestiques noires pour écrire un livre sur leurs conditions de travail, et finit par en trouver malgré les premières réticences rencontrées. Elle permet ainsi de montrer au monde entier l’immense injustice et misère dans laquelle ces femmes baignent chaque jour…

Tourbillon d’émotions 

Ce qui peut nous toucher dans ce film, c’est cette autre relation très forte qui se joue entre cette femme noire et cette petite fille blanche (voir photo). On se dit alors que la mère n’est pas forcément la mère biologique ; c’est avant tout la mère qui protège, qui berce, qui nourrit, qui prend soin de l’enfant. On voit bien au fil de l’histoire que la mère biologique de cette petite fille ne crée aucun lien avec son enfant, et c’est bien triste car ça nous montre une réalité de cette époque.

Et puis c’est aussi toute cette histoire autour des sentiments ; les sentiments des adultes (notamment la honte et la peur qui sont très présentes) mais surtout celles des enfants (la joie, la tristesse, la colère, l’abandon…).

Brut. a encore tapé là où il fallait avec cette petite vidéo

Vous vous dites certainement que je passe du coq à l’âne et pourtant c’est cette petite vidéo qui m’a inspirée aujourd’hui pour écrire. Quand j’ai vu cette vidéo sur les réseaux qui nous montre ce qu’est un cours d’empathie dans une école primaire de Bruxelles (Brut.) mon cœur a bondi de joie je crois. C’est tellement beau de voir ces enfants parler de ce qu’ils ressentent, les voir réussir à mettre des mots sur ce qu’il se passe au fond d’eux ; c’est exactement ce dont le monde a besoin pour aller mieux, des enfants qui grandiront dans la paix et l’acceptation de l’autre et qui deviendront des adultes intelligents.

J’ai eu soudainement envie d’être cette femme qui donnait ce cours, j’aimerais être celle qui apporte cette petite pierre à l’édifice pour construire un monde meilleur. Non ce ne sont pas que des mots utopistes, vous savez autant que moi que l’avenir est dans les mains de nos enfants, si nos parents ont échoué quelque part en route alors nous avons à mettre le doigt dessus et à montrer qu’il y a un autre chemin possible.

*** Brut est un média en ligne français fondé en novembre 2016, essentiellement présent sur les réseaux sociaux et uniquement en format vidéo. C’est son format qui en fait sa force et son originalité. Ce média a su plaire à un public principalement jeune avec ses infos en tout genre, et souvent très pertinentes, diffusées sous forme de courtes vidéos. ***

Pour accompagner nos enfants 

Pour finir cet article, moi qui adore tant les livres pour enfants je voulais faire une liste de quelques livres qui parlent des émotions que j’ai trouvé ici et là.

  • La couleur des émotions est un livre maintenant largement connu qu’on retrouve facilement dans les librairies. C’est l’histoire d’un monstre qui se réveille tout barbouillé, en fait il est perdu dans ses émotions et le livre accompagne les enfants pour l’aider à y voir plus clair !
  • Voici un article très intéressant avec 10 idées d’albums pour parler des émotions aux touts petits (1 à 4 ans) https://eduquer-differemment.com/jeux-jouets/10-livres-enfants-emotions/ 
  • Bambou au pays des émotions, dont vous trouverez un aperçu dans cet article. https://eduquer-differemment.com/jeux-jouets/bambou-au-pays-des-emotions/ 
  • Un livre dédié pour les plus grands (à partir de 6/7 ans) Mes émotions… des visiteuses inattendues https://eduquer-differemment.com/jeux-jouets/mes-emotions-des-visiteuses-inattendues/

Connaissez-vous ces livres ? Quel est votre avis ?

Alors, de quelle couleur êtes-vous aujourd’hui ?

Bises, Pachamaman

PachaMaman

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *