Skip to content

Bonnes habitudes de collation pour les enfants

La collation est l’un des repas de la journée qui aide les plus petits à rester énergiques et en bonne santé jusqu’au coucher. Entre le déjeuner et le dîner, ils ont besoin d’un apport nutritionnel et le goûter des enfants est aussi un repas important. Mais est-ce qu’une collation en vaut la peine ?

Pas tout. Souvent, la précipitation ou le confort nous poussent à donner à nos enfants des collations incomplètes ou inappropriées. Ici, nous vous laissons quelques conseils pour préparer une collation saine pour un enfant, de bonnes habitudes qui réduiront le risque d’être en surpoids, par exemple.

  • Il comprend des céréales : le pain contre un petit sandwich, peut parfois être échangé contre des biscuits ou des céréales. Ceux-ci donnent au petit l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de ses muscles et de son cerveau. N’oubliez pas que les sandwichs n’ont pas besoin d’être très gros (pour accueillir le reste des aliments importants) et que les plus sains évitent les pâtés, boudins, chorizo, crèmes au cacao… Les plus recommandés sont le jambon serrano, le jambon ou la dinde cuite , longe…

  • Comprend les produits laitiers pour compléter les rations quotidiennes (si vous allez avoir du lait pour le dîner et que vous prenez déjà le petit-déjeuner, ce n’est pas nécessaire). On parle d’un verre de lait, d’un yaourt nature ou aux fruits, ou d’un morceau de fromage frais… Ce sont des aliments riches en calcium et en protéines, nécessaires à leur croissance.

  • Incluez des fruits ou des légumes. Pour arriver aux cinq portions de fruits et légumes par jour, il faudra sûrement en inclure une dans le goûter. Il est possible d’atteindre cette recommandation si en milieu d’après-midi on leur propose du raisin, du melon, de l’orange (également en jus), de la banane… Ou encore des tomates cerises, concombre ou carotte pour accompagner le sandwich. Vitamines, fibres, hydratation… sont quelques-uns des apports importants de ces aliments.

  • Les noix (naturelles, non frites ni salées) peuvent aussi faire partie du goûter de temps en temps (pour les plus de trois ans).

  • Évitez les collations imprévues, car nous tombons dans des emballages de biscuits, de chips, de collations salées ou de petits pains industriels, qui contiennent des excès de graisses, de sucres ou de sels. La communauté scientifique internationale met en garde depuis de nombreuses années sur l’influence de ce type d’aliments dans l’augmentation de l’obésité dans le monde. Ce sont des aliments qui apportent peu sur le plan nutritionnel et, pris régulièrement, nuisent à la santé.

  • Accompagner le goûter avec de l’eau (également des jus naturels ou des smoothies ou du lait), à la place des boissons sucrées ou des boissons gazeuses, qui favorisent l’obésité et la carie dentaire.

  • Snack en action. Mieux vaut pique-niquer dans le parc ou jouer ensemble à la maison ou s’asseoir à table pour discuter que de permettre aux enfants de prendre un goûter en regardant la télévision ou devant l’ordinateur seuls.

  • Ajuster les portions. Les jeunes enfants mangeront de petites quantités de chaque aliment, ils ne devraient pas être rassasiés s’ils doivent dîner plus tard. Au fur et à mesure qu’ils grandissent, nous verrons comment ils exigent des portions plus importantes.

Nous espérons que ces conseils vous aideront faire des collations pour enfants des repas sains, établissant de bonnes habitudes pour l’avenir. Il faut garder à l’esprit que ce n’est pas toujours compatible avec le confort ou la vitesse, mais il est essentiel de ne pas baisser les bras, pour le bien de votre santé.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Articles Similaires