Skip to content

Accouchement vertical, mieux que la lithotomie

Il y a quelques jours, Babies and More parlait de la souffrance de la colonne vertébrale lors de l’accouchement en position de lithotomie (couché). En plus de cela, il existe d’autres contre-indications qui montrent à quel point l’accouchement dans cette position rend l’accouchement difficile. le rendant moins physiologique.

Certaines d’entre elles sont:

● En position couchée, le bébé, par gravité, se couche sur les gros vaisseaux de la mère, interférant avec la circulation, abaissant sa tension artérielle et, par conséquent, réduisant l’oxygénation fœtale. Il est logique que si la pression de la mère baisse, la pression dans l’échange placenta-fœtus de nutriments diminue.

● Le canal de naissance devient un courbe ascendante qui oblige la femme à pousser le fœtus vers le haut sur un plan incliné vers le haut.

● En évitant la pression continue de la tête fœtale sur le périnée, la distension du fœtus ne doit pas être lente et efficace, provoquant une distension plus brutale au moment de l’accouchement qui conduit à des épisiotomies inutiles.

Coccyx

● Le coccyx a la capacité, en débit vertical, de se déplacer jusqu’à 2 cm. (voir image à droite) pour améliorer l’espace. En position couchée, non seulement elle est incapable de le faire, mais elle se serre contre le lit d’accouchement et avance, rétrécissement de la sortie pelvienne.

L’accouchement fait partie de la sexualité d’une femme et doit être un moment intime et détendu dans lequel la femme peut oublier son environnement pour prendre conscience de son propre corps et rechercher la position qui produit le plus de sécurité et cause le moins de douleur. La position de lithotomie rend la femme vulnérable, passive et tend à créer de l’insécurité puisqu’il s’agit d’une position de soumission, quelque chose comme “Me voici, fais ce que tu veux de moi”.

La position verticale, en revanche, offre un plan d’égalité spatiale devant le reste des personnes qui interagissent avec elle. La femme se sent au même niveau et participe et est consciente de ses rythmes et des besoins de son corps, cherchant à tout moment la position qui lui convient le mieux et être propriétaire de ses instincts et de sa délivrance.

Déjà en 2001, l’OMS, dans les « Principes de l’Organisation mondiale de la santé sur les soins périnatals », déclarait que « Utilisez une position surélevée si la femme choisit de le faire pendant le travail. Évitez d’utiliser la position couchée sur le dos pour l’accouchement, et en particulier la position de lithotomie (avec les jambes surélevées). Abandonnez les lits d’accouchement traditionnels pour les accouchements normaux. Utilisez un lit standard si un lit est choisi pour la livraison.”

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Articles Similaires